Pôle Invertébrés Auvergne-Rhône-Alpes
09 82 38 87 25
06 61 33 64 56

Transmettre mes données

Vous avez adhéré et vous ne savez pas comment transmettre vos données ?

Suite à votre adhésion, l’animateur du Pôle Invertébrés prendra contact avec les référents que vous aurez désignés lors de l’adhésion pour organiser la transmission de vos données.

L’alimentation de la base de données est l’un des travaux les plus chronophages après votre adhésion. Il peut se passer quelques semaines entre votre adhésion et la transmission de vos données, mais vous bénéficierez malgré tout d’un accès aux outils et aux premières données intégrées !

Des données et des métadonnées

Si les données naturalistes constituent le cœur de nos activités, la transmission de ces informations seules n’en permet pas une analyse rigoureuse.

En effet, exploiter des données dont on ne connait pas la provenance aboutit le plus souvent à des analyses tronquées, voire biaisées.
Comment ces données ont-elles été acquises ? Dans quels objectifs les a-t-on collectées ? Dans quel cadre et avec quels acteurs ?

Pour pouvoir exploiter pleinement les données de biodiversité, il est essentiel qu’elles soient accompagnées de leurs métadonnées.

Transmettre mes métadonnées

Les métadonnées se composent de deux volets centraux : le cadre d’acquisition, comprenant un ou des jeux de données. Un Atlas de la Biodiversité Communale peut ainsi constituer un cadre d’acquisition. L’inventaire des papillons, des écrevisses et des escargots – disposant chacun de leurs spécialistes et méthodologies – constitueraient 3 jeux de données de ce cadre d’acuisition.

Afin de faciliter la transmission des métadonnées, vous trouverez ci-dessous un format type de transmission des métadonnées. Les champs rougs sont obligatoires. Les champs oranges sont recommandés.
Les deux onglets Cadre d’acquisition et Jeu de données doivent être renseignés.

Consulter les champs obligatoiresTélécharger le fichier de saisie

Transmettre mes données naturalistes

Les données naturalistes peuvent être transmises à l’animateur du Pôle aux formats tableurs (.csv …), base de données (.sql) ou fichiers SIG (.geojson, .shp…).

Elles doivent être transmises à leur précision géographique maximale, et à raison d’un fichier par jeu de données. Chaque producteur est tenu de ne faire remonter que ses propres données, en veillant à ce qu’elles ne soient pas retransmises par ailleurs (saisies sur des outils d’autres partenaires etc).

Les données déjà transmises à l’INPN pourront être intégrées aux outils du Pôle Invertébrés directement via le niveau national du SINP.

Consulter les champs minimums (à venir)